recom_informaticiens

Recommandations du projet Confiance numérique destinées aux personnes compétentes en informatique

Ceci est un brouillon de départ

Objet du document

Comment un utilisateur est il identifié sur Internet ?

Comment un utilisateur est il profilé sur Internet ?

Choisir ses prestataires de service

Choisir ses outils

Peut-on se passer du moteur de recherche google ?

Quelle configuration et plugins installer sur Firefox ?

Outils logiciels en vrac

Documents (recommandations…) en vrac

Le projet de confiance numérique de Framasoft est décrit globalement dans ce document.

Ce document s'adresse aux informaticiens et aux personnes ayant des compétences en informatique, c'est à dire qui installent et configurent elle même les logiciels qu'elles utilisent. Les recommandations sont destinées aux internautes pour leur poste et navigation personnels, d'autres aux administrateurs informatiques en charge de l'informatique d'un groupe d'utilisateurs, qui peuvent faire des choix de fournisseur de service, d'architecture…

On ne peut pas complétement passer inaperçu sur Internet, cet objectif n'est donc pas visé dans ce document. Par contre on peut limiter les traces que l'on laisse. C'est l'objet de ses recommandations.

Si vous pensez que tout va bien et “Seuls ceux qui ont des choses à cacher posent la question de la confidentialité de Google, déclare son PDG” qu'uniquement les personnes qui ont l'esprit veulent cacher des choses (comme l'a déclaré le PDG de google en nov 2013), inutile de lire ce document, vous pouvez continuer votre navigation tranquille.

Adresse IP de son poste de travail

Cookie dans le navigateur qu'il utilise

Autre manière ?

Profiler un utilisateur consiste à recueillir des informations personnelles, professionnelles… sur un utilisateur connecté à internet

trackers installés sur les pages Web affichées

boutons comme Twitter et Facebook qu'on voit sur de nombreux sites, et qui fournissent des infos à des entreprises tierces

Objectif : choisir le fournisseur d'accès, le service de messagerie, les services collaboratifs… pour soi-même ou pour ses utilisateurs si on est en charge de l'informatique pour un groupe de personnes.

De préférence les assurer dans le service informatique de son entreprise ou dans une entité non commerciale comme une université par exemple

Diversifier ses prestataires : ne pas tout mettre chez le même

Choisir des prestataires moins connus que les très gros : exemples (non encore validés) :

Pour avoir une certaine confiance dans un outil, celui-ci doit être de préférence libre et pas sous le contrôle d'un poids lourd de l'internet. Le fait qu'il soit libre implique que le code source est disponible, donc vérifiable et qu'on ne peut pas y insérer n'importe quoi. Quand au contrôle du logiciel, une organisation (commerciale ou autre) qui a une taille conséquente aura tôt ou tard une tendance à essayer d'avoir un monopole et pour se faire utilisera tous les outils qu'elle contrôle.

Comme outil de navigation, nous recommandons ainsi Firefox qui est un logiciel libre, avec une communauté sans lien direct avec un des poids lourd de l'internet. IE est un logiciel propriétaire, Microsoft, poids lourd dans internet et n'est pas libre. Googlechrome bien que basé sur Chronium logiciel libre n'est pas entièrement libre et est un produit google, poids lourd de l'internet.

Outils à ne pas installer sur ses postes ou serveurs : des outils d'analyse ou autres qui retournent des données à une entité externe : google analytics : utilisé par des millions de sites, il devient pour google une formidable machine à tracker : il n'y a plus qu'à analyser toutes les (URL site,referer,IP client,ID navigateur) qui lui sont envoyées pour avoir une idée assez précise de qui fait quoi sur le web.

Très difficile mais à essayer les moteurs de recherche respectueux de la vie privée :

Pratiques (à valider)

Vider les cookies de temps en temps

Désactiver l’acceptation des cookies « tiers ». Dans firefox : Outils, Options, Vie privée, Règles de conservation : utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique, …

Utiliser les marque-pages pour ne pas passer systématiquement par un moteur de recherche

Utiliser des moteurs de recherche respectueux de la vie privée : Cf chapitre précédent

RECOMMANDES

Pas pour l'instant car pas encore d'étude précise sur les besoins et sur les caractéristiques des logiciels disponibles

A REGARDER

ghostery sur plusieurs navigateurs (Firefox, Chrome…) : http://www.ghostery.com ghostery pour firefox : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/ghostery/ montre quels trackers sont présents sur une page web et permet de les désactiver.

lightbeam pour firefox : http://www.mozilla.org/fr/lightbeam/

disconnect (chrome,safari): https://disconnect.me/

pour éviter les risques de phishin : trusteer rapport http://www.trusteer.com/products/pc-and-mac-security

outil CNIL Cookieviz, application complète, uniquement windows : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/telechargez-cookieviz/

Cookies, module Forefox : https://prism-break.org/en/projects/self-destructing-cookies/

Noscript

adblockplus

flashblock

TOR et TORbrowser : surf le plus privé possible : https://www.torproject.org/

Les VPN mais question sur leur réel anonymat : http://torrentfreak.com/vpn-services-that-take-your-anonymity-seriously-2013-edition/

Documents CNIL très pédagogiques et très bons conseils avec vidéos pour limiter les traces laissées sur Internet (cookies, moteurs de recherche, historique…) : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Explication d'un tracker (doubleclick) : http://en.wikipedia.org/wiki/DoubleClick_for_Publishers_by_Google

Code d'un autre tracker : http://stackoverflow.com/questions/15330619/disabling-dfp-doubleclick-iframes

Sensibilisation : Talk de Gary Kovacs, ex patron de Mozilla, pour parler de Collusion, renommé depuis en Lightbeam http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zqUraffoDMw#t=0

  • recom_informaticiens.txt
  • Dernière modification: 2014/06/30 08:46
  • de paul